Ce que Cauchemar en cuisine ne dit pas

Bonjour, aujourd’hui je vais vous parler de « Cauchemar en cuisine » et surtout de ce qu’on ne vous dit pas dans « cauchemar en cuisine ». On est tous un peu frustré en voyant cette émission parce qu’on se dit qu’ils ont redressé des restaurants mais on ne sait pas comment ça marche. Quelles sont les clés qui font que ça réussi.

Alors c’est vrai que le jingle parle de concurrence, de crise et de mauvaise gestion. Mais quand on regarde, l’émission ne parle pas de gestion du tout ou très peu par rapport à tout le reste. Le jingle parle d’une aventure où tous se donnent corps et âme et s’investissent à 100%. C’est vrai qu’ils adorent leur métier, et se font un peu critiquer … assez violemment

On croit que c’est ça la clé. Que ça fait partie du processus, mais on ne parle pas de la mauvaise gestion dans l’émission. On parle de décoration, de recettes et d’état d’esprit mais on n’en parle pas de de cette gestion.

C’est ça que je vais vous parler.

Pourquoi on brusque un peu les gens ?

Je pense que c’est important parce que c’est faire prendre conscience du problème. C’est vrai que souvent on n’a pas conscience des problèmes, on bosse un peu trop et on se rend pas compte qu’on a un souci.

Et c’est pour ça que je pense que c’est assez important de faire prendre conscience du problème.

On voit des petits défauts qu’on reconnait. Alors on va culpabiliser parce qu’on retrouve ses propres défauts. Je me dis qu’il faudrait peut-être que je corrige ceci ou cela…

Ce que j’apprécie dans cette émission :

Prise de conscience des problèmes pour pouvoir les corriger.

Et automatiquement on se corrige sans trop d’efforts. Assez facilement on trouve des solutions pour corriger nos soucis. Mais tant qu’on n’accepte pas le problème, tant qu’on n’en a pas vraiment conscience, on n’y arrive pas.

Il y a aussi autre chose que j’apprécie beaucoup c’est qu’il n’y a jamais de problème de licenciement on ne parle jamais qu’il y a trop de personnel.

Dans mes débuts j’avais tendance à faire des économies la dessus et c’est un mauvais calcul. Parce que ce qui est important, c’est l’équipe. Et sans équipe on ne peut pas réussir.

Et le bon calcul c’est de bien se positionner. Le positionnement c’est de bien comprendre :

– ce que l’on veut

– quelles sont nos clés

– quelles sont nos valeurs

Définir son positionnement

Et d’ailleurs je vais vous parler de ça dans une autre vidéo. Je vous expliquerais :

  • comment on définit son positionnement ?
  • comment on peut assez facilement avec des méthodes trouver son positionnement en fonction de sa propre personnalité, de l’endroit où on se trouve. De mettre toutes les chances de son côté pour que ça marche.

Quand on établit son objectif, quand on est clair sur ce que l’on veut, quand on clarifie les choses, on y arrive beaucoup plus facilement, 1000 fois plus facilement.

Même si l’objectif n’est pas tout clair, il faut pas se prendre la tête. Tous les jours on le clarifie un peu plus. Il ne faut pas être trop perfectionniste, mais au moins essayer de se mettre devant une feuille de papier et de commencer à écrire les choses :

  • ce qu’on veut faire
  • comment on les voit ?
  • comment on va construire tout ça ?

 

Je vous en parlerais dans une prochaine vidéo pour trouver des techniques pour être plus clair sur son positionnement. Après tout en découle :

  • l’environnement
  • la décoration
  • les offres

tout parait plus logique et fluide sans trop d’efforts

La deuxième chose, c’est la bonne gestion !

C’est vrai qu’à la TV on ne peut pas en parler.

On ne  peut pas dire qu’il faut calculer. Dès qu’on parle de calcul ou d’argent ça fait fuir les gens.

Ils vont penser : « c’est quoi ces commerçants qui ne pensent qu’à calculer ?». Mais sans ça, vous ne pouvez pas réussir : si vous vendez moins cher que vous achetez ça ne peut pas marcher.
Je ne connais pas d’économie sans gestion, il faut un minimum de gestion.  Il faut que ça soit le plus simple possible, mais il y a un minimum de travail à faire. Je ne peux pas réussir parce que j’ai simplement la passion du métier. C’est faux ! Si on ne calcule pas un minimum, on ne réussit pas !

Dans l’émission, ils ne peuvent pas le dire. Ils ne peuvent parler que de passion dans une émission de cuisine. Il n’y a que la passion, le goût, la décoration, la mise en valeur des plats qui sont important, ça fait saliver les gens. Des petites bagarres, de petit clash en cuisine font aussi de l’audience, Mais ils ne vont pas vous pour parler de choses solides qui font la structure de votre restaurant.

J’ai fait une autre vidéo sur la bonne gestion d’un restaurant. Comment on établit les règles ? J’ai fait une formation où je vous guide pas à pas, où je vous donne les méthodes et ensuite ce qu’il faut mettre en place pour améliorer sa gestion.
Dans un deuxième temps c’est un planning, un guide pas à pas où tous les jours. Je vous dis ce qu’il faut mettre en place de façon très simple. En quelques semaines, quelques mois, vous aurez établir un système qui va être solide et qui va tenir dans le temps.

Si vous ne voulez pas suivre la formation regardez la vidéo où j’explique ce qu’il faut mettre en place, les outils qu’il faut utiliser. Pour vous aider à avoir une bonne gestion :  c’est la clé pour réussir.
Évidemment, il faut trouver son positionnement, il faut fournir des produits de qualité mais la gestion va vous aider à faire de la meilleure qualité.

Qualité = rigueur

Souvent on pense que la gestion ce n’est que du calcul mais si vous ne gérez pas vous ne saurez pas ce que vous avez dans vos frigos. Vous allez avoir des produits qui vont périmer, vous allez faire trop de préparation et vous aurez plus de gaspillage. Ce qui n’est pas bon pour faire de la qualité.

Si vous faire de la qualité il faut être rigoureux. La gestion c’est aussi la rigueur pour avoir une meilleure qualité à la sortie. Vous allez mettre des procédures en place et les procédures en cuisine ce sont les recettes. Si vos recettes ne sont pas écrites, si elles ne sont pas bien établies vous ne pouvez pas réussir. La gestion fait partie de la qualité. La pierre angulaire de la qualité, c’est la gestion. Évidemment il faut de la passion aussi, il faut aimer ce qu’on fait, il faut de la créativité, mais il faut aussi bien gérer.

Même si on ne parle pas de gestion dans cette émission et même si c’est normal qu’ils n’en parlent pas, on ne peut pas réussir un restaurant juste en regardant une émission de tv. C’est une émission qui est faite pour le grand public et qui n’est pas faite pour un professionnel

Merci et à bientôt

Recevez 1h de vidéo

pour augmenter les ventes de votre restaurant